http://www.gautier2-avocats.com/nos-competences/

Quand s’adresser à un avocat spécialisé en droit immobilier ?

Le droit se divise en plusieurs branches désormais. Il ne se limite tout simplement plus à quelques matières classiques comme le droit civil, administratif ou commercial. D’autres disciplines se détachent de ces branches principales pour devenir autonomes. Telle est le cas du droit immobilier. Cette matière concerne donc toutes les questions tournant autour de la propriété immobilière bâtie ou non.

Il concerne également tant le patrimoine de l’Administration que celui du particulier. Il réglemente donc l’usage et les dispositions dont les biens immeubles font objet. Mais plus encore, il contient des dispositions offrant des solutions aux personnes se retrouvant en litige.

Pour tout ce qui concerne la propriété immobilière en général

La plupart des différends naissant en matière de droit immobilier concernent les relations entre propriétaire et locataire. En effet, la location est régie par des règles particulières que ce soit pour usage d’habitation ou commercial. Pour le premier cas, la législation reste moins contraignante, contrairement au second. Souvent vous aurez besoin d’un Avocat pour vous sortir d’un litige et cela sans forcément passer par le contentieux. Telle est le cas des expulsions du locataire. Le bailleur devra suivre une procédure particulière et ne doit en aucun cas agir comme bon lui semble.

Le législateur entend ici offrir une protection juridique à l’occupant en application du principe de l’inviolabilité du domicile. Si la personne persiste donc à se maintenir dans les lieux, solliciter les services d’un huissier de justice pour la déloger. D’ailleurs pour si vous vous retrouvez dans une situation complexe, il vous sera utile de vous attarder sur la question : un avocat dans le droit immobilier pour quels cas ? Il vous conseillera sur les diverses étapes à suivre.

Les régimes spécifiques de la propriété immobilière

Le droit immobilier concerne également les questions de la crémation, de transfert ou de suppression de droit réel dont la propriété fera objet. Telle est par exemple le cas de la copropriété qui suppose l’application de règles spécifiques pour définir les droits, les privilèges et les obligations de chacun. En cas de désaccord par exemple sur la partie à commun usage et la partie à usage privé, les copropriétaires peuvent recourir à l’aide d‘un avocat spécialisé en la matière. Bien sûr, il arrive qu’elles trouvent facilement un terrain d’entente. Mais rien ne garantit que les héritiers s’alignent à cette idée.

Un contrat librement consenti résoudra tous les conflits présents et futurs. Les avocats modernes préfèrent aujourd’hui opter pour la négociation pour défendre l’intérêt de leurs clients. Ils laissent la plaidoirie en tant que derniers recours lorsque les mesures amiables n’aboutissent pas. Enfin, ils vous aideront pour un recours pour excès de pouvoir en cas d’expropriation pour cause d’utilité publique. Le différend opposera l’exproprié à l’Etat et les Collectivités décentralisées.